En mer

EDF EN est leader en France dans le domaine de l’éolien en mer (offshore) en termes de capacités en développement et prend part à l’émergence de cette nouvelle industrie en France et à l’étranger.

img_eol_offshore

3 projets en développement : Fécamp, Courseulles-sur-Mer et Saint-Nazaire

Les trois projets remportés par le Consortium mené par EDF Energies Nouvelles en 2012 s’appuient sur des études de vent poussées et des études environnementales menées sur une période d’environ 5 ans. Des campagnes géotechniques ont également été réalisées afin de déterminer le choix le plus adapté pour les fondations qui supporteront les futures éoliennes. Notre expérience dans la mise en oeuvre de projets complexes est essentielle pour proposer des solutions réalistes et robustes économiquement, assurant la bonne conduite des projets à leur terme. Après avoir fait l’objet de débats publics en 2013, les trois projets se poursuivent selon le calendrier défini par l’Etat.

Visitez les sites web dédiés aux projets pour connaitre l’avancée des projets :

Un projet industriel ambitieux et créateur de 7 000 emplois

GE (Alstom), fournisseur exclusif des éoliennes de 6 MW a prévu de construire 4 usines sur 2 sites(Cherbourg et Saint-Nazaire) pour fabriquer tous les composants clés de l’éolienne et un centre d’ingénierie et de R&D permettant ainsi la création de 5 000 emplois pérennes et qualifiés. En parallèle, il est prévu d’implanter des sites pour la construction des fondations et l’assemblage des éoliennes ainsi que des centres d’exploitation-maintenance – activités qui permettront la création de plus de 2 000 emplois.

Une éolienne performante et éprouvée

“Haliade 150” est une éolienne en mer de 6 MW capable d’alimenter en électricité l’équivalent d’environ 5 000 foyers. GE (Alstom) s’appuie sur 30 ans d’expérience dans l’éolien pour concevoir cette machine offshore robuste, simple et efficace. Véritable vitrine du savoir-faire français, la technologie élaborée par Alstom se place en tête pour la création d’une filière hexagonale d’excellence et compétitive à l’export.

International : des projets opérationnels

EDF Energies Nouvelles dispose d’une expérience acquise depuis plusieurs années dans l’éolien offshore, notamment au travers de deux projets en production.

C-Power, un parc éolien en mer de 325 MW finalisé à l’été 2013,
Teesside, un parc éolien en mer de 62 MW mis en service en juillet 2013.

Le saviez-vous ?

Objectifs français : 6000 MW à développer d’ici à 2020

La France s’est fixé pour objectif de développer significativement les énergies renouvelables. L’éolien en mer représente une part importante de cet effort avec 6000 MW à développer d’ici à 2020. En plus de produire une énergie propre et sans carbone, il contribue à une nouvelle dynamique industrielle. Un troisième appel d’offres est attendu courant 2015.